Où souhaitez-vous aller ?
Sélectionnez une destination
Vos dates de voyage
Arrivée Départ
Personnes
2
Où souhaitez-vous aller ?
Le Sérignan Plage Nature
Domaine de la Sablière
Héliomonde
Arnaoutchot
Domaine de Bélézy
Euronat
Domaine de Riva Bella Thalasso & Spa Resort
Valider
FAQ
Des questions ?
Nous avons des réponses
(enfin, la plupart du temps !)

Tenté(e) par l’expérience naturiste, vous vous posez encore quelques légitimes questions ? Voici des informations qui pourraient vous être utiles. N’oubliez pas que nous prônons le partage et l’échange, et que nos équipes se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions.

  • Quelle est la différence entre naturisme et nudisme ?

    Tandis que le nudisme se définit simplement par l’absence de vêtements (lors d’une baignade par exemple), le naturisme dépasse ce simple concept pour devenir une véritable philosophie. Ses adeptes privilégient un mode de vie sain et bienveillant, en harmonie avec un environnement naturel préservé et respecté.

  • Quelles sont les valeurs du naturisme ?

    Le naturisme repose fondamentalement sur le respect : des autres, de l’environnement et de soi-même. Il valorise l’acceptation individuelle tout en célébrant la diversité et les singularités de chacun. C’est aussi un véritable retour aux sources, à des sensations oubliées, à l’essentiel. Le naturisme permet ainsi de se reconnecter à soi-même comme aux éléments, et de se libérer des diktats et du stress de la société. Enfin, c’est un synonyme inconditionnel de convivialité et de partage

  • Que va m’apporter le naturisme à part me balader nu ?

    Pratiquer le naturisme, ce n’est pas seulement vivre nu. Ôter ses vêtements n’est en fait qu’une étape qui permet de supprimer les barrières entre vous et la nature ainsi qu’entre vous et les autres (nus, on est tous égaux !). Être naturiste, c’est avant tout expérimenter un nouvel état d’esprit, un mode de vie basé sur le respect, la vie en symbiose avec l’environnement et la liberté. Et ça, ça apporte vraiment beaucoup !

  • Faut-il être nu(e) tout le temps ?

    Les naturistes privilégient évidemment la nudité et dans un centre dédié, vous verrez que les vêtements attirent bien plus les regards qu’un corps dévêtu ! Cependant, les pratiquants s’adaptent et s’habillent en fonction des nécessités. Le port de vêtements est ainsi accepté sous certaines conditions, notamment en cas de météo défavorable, de maladie, ou lors de la pratique d’activités sportives spécifiques. Les règles peuvent différer d’un centre à l’autre, mais il est courant que la nudité soit encouragée, voire requise, surtout par beau temps et dans les espaces aquatiques comme les piscines et les zones de baignade.

  • Le naturisme, c’est aussi pour les enfants et les adolescents ?

    Les centres France 4 Naturisme prônent tous un naturisme sain et familial. Nous veillons à ce que le comportement de chacun soit irréprochable : vos enfants pourront donc y vivre sereinement leurs vacances.

    Sachez que les jeunes enfants sont très souvent ravis de se libérer de leurs vêtements, d’évoluer au contact direct de la nature, de ne pas avoir à déshabiller et rhabiller constamment. Pour les adolescents, quelquefois déstabilisés par les nombreux changements que connaît leur corps, il peut être plus compliqué de se dévêtir. Chez France 4 Naturisme, nous respectons cette pudeur et acceptons qu’ils portent un paréo ou une serviette en dehors des lieux de baignade.

  • Ai-je besoin d’une licence naturiste ?

    En France, l’obtention d’une licence de la Fédération Française du Naturisme ou de la Fédération Internationale du Naturisme était autrefois requise pour participer aux activités d’un club naturiste, bénéficier de l’accès à certaines installations, aux échanges interclubs, etc. Toutefois, depuis 2001, cette licence n’est plus exigée par la majorité des centres naturistes en France. Chez France 4 Naturisme, elle peut être demandée dans certains établissements, notamment aux célibataires.

  • Puis-je, en tant que célibataire, fréquenter un centre naturiste ?

    Les campings France 4 Naturisme accueillent essentiellement des couples, des familles et des personnes seules les accompagnant. Certains centres acceptent les célibataires seuls, mais il leur est très fréquemment demandé de présenter une licence naturiste.

  • Serai-je à l’aise malgré les traces que la vie a laissées sur mon corps ?

    Séquelles d’accident, cicatrices d’opérations, amputations : nous sommes nombreux à posséder des particularités corporelles. Le naturisme au sein de nos centres réputés est un excellent moyen d’apprendre à les accepter : vous verrez que personne ne prêtera attention à ces différences. Chaque corps est unique et mérite le respect.

  • Qu’en est-il des piercings ?

    Les piercings, comme les tatouages, sont aujourd’hui largement répandus et très bien acceptés. Cependant, il est préférable, durant votre séjour naturiste, d’ôter les piercings sexuels, qui attirent fortement le regard. De nombreux centres naturistes les interdisent d’ailleurs via leur règlement intérieur.

  • Que dois-je faire pour convaincre mon ou ma conjoint (e) ?

    Ne pas le/la forcer justement, mais au contraire dialoguer, expliquer votre démarche, écouter ses appréhensions. Essayez en premier lieu de comprendre la raison de son blocage et proposez peut-être un « week-end d’essai » plutôt qu’un séjour de trois semaines pour une première expérience. La lecture de notre blog peut également être un bon moyen d’aborder différents sujets relatifs à la pratique du naturisme.

  • Quelles sont les origines du naturisme en France ?

    Dans l’Hexagone, l’utilisation du mot « naturisme » remonte à 1778 : on le trouve pour la première fois dans un ouvrage de Planchon ventant un mode de vie sain fondé sur le respect des lois de la nature. La pratique connaît un véritable élan dans les années 1920, encouragée par des médecins partisans. Dès l’époque du Front Populaire, le mouvement naturiste gagne en reconnaissance, notamment grâce à Léo Lagrange. La France a aussi été le berceau du premier centre naturiste d’Europe, inauguré en Gironde en 1950. Par la suite, le mouvement s’est organisé autour de structures telles qu’une Fédération Nationale (FFN), une Fédération Internationale (FNI), ainsi que de nombreux clubs, associations, et centres de vacances dédiés au naturisme.